LIGUE de NOUVELLE-AQUITAINE

23 janvier 2017 - 09:00

FOOT 33 du 23/01/2017
Nouvelle Aquitaine - Le plébiscite ENNJIMI

C'est au Parc des expositions de Marsac sur l'Isle, à trente cinq kilomètres du point central de cette nouvelle ligue comme le précisait Patric Mattenet, président du district de Dordogne, qu'a eu lieu la première assemblée générale élective de la Nouvelle Aquitaine. Saïd Ennjimi a été élu. Un vrai plébiscite. (par Marie-Laure Julian)



Nouvelle Aquitaine - Le plébiscite ENNJIMI C'est désormais une certitude, cette première élection de la ligue Nouvelle Aquitaine a passionné les clubs. Pour preuve, sur 1456 clubs inscrits pour voter, 1232 étaient présents soit 84,6%. Ce qui représentait 6146 voix sur 6605 voix, soit 93,1% *. Le quart de voix nécessaire pour le quorum est largement atteint.
C'est Jean-Pierre Dubedat, président de cette séance, qui a mené cette assemblée générale aidé par Kévin Morlighem, chargé de communication de la ligue.
Les tribunes sont déjà bien garnies et parmi le public, on aperçoit déjà un grand nombre de polos couleur violet. Une petite vague violette, par petite touche qui va devenir un vrai tableau une heure plus tard.

"C'est vous qui l'avez fabriqué"

Les clubs ont voté à l'aide du boîtier électronique. Une première pour ex Centre Ouest, ex Aquitaine étant rodé pour utiliser ce procéder depuis quelque temps. Des boîtiers ont été loués le temps de cette assemblée générale. Les clubs ont voté à l'aide du boîtier électronique. Une première pour ex Centre Ouest, ex Aquitaine étant rodé pour utiliser ce procéder depuis quelque temps. Des boîtiers ont été loués le temps de cette assemblée générale. Après la présentation des projets pour les compétitions, les trois candidats ont pu s'exprimer dix minutes chacun, selon un ordre défini par tirage au sort lors du comité de direction du 3 janvier dernier. C'est Saïd Ennjimi qui a pris la parole en premier, accompagné par Christian Combaret, son colistier qui deviendra président délégué et candidat malheureux lors des élections du district de Gironde. Saïd Ennjimi ne cachait pas son plaisir d'être là, devant une assemblée bien garnie. "Que de souvenirs durant ce long périple mais agréable de 3700 kilomètres. Cette liste, portée par Saïd est gardienne de diversité, composée à votre contact. C'est vous qui l'avez fabriqué alors rien d'étonnant que ce soit le programme du terrain", indique-t-il. Il présente ensuite tous les membres de sa liste, débordant de quelques secondes sur le temps imparti mais est acclamé à l'issue de sa prise de parole, laissant déjà entrevoir la tendance des votes dans la salle.

"Faire de notre ligue une référence"

Nouvelle Aquitaine - Le plébiscite ENNJIMI Au tour de la liste d'Henri Monteil de venir sur l'estrade. L'ex président du Centre Ouest a pris la parole sensibiliser les clubs à "choisir la meilleure équipe et le meilleur projet pour cette de notre ligue une référence, une ligue attractive et exemplaire. L'équipe qui m'entoure va s'appuyer sur ses valeurs. Cette équipe vous ressemble : elle est respectueuse, attachée à ses racines, à son identité, sa culture locale, tout en regardant vers l'avenir".
Albert Declercq prenait ensuite la parole pour présenter le projet, regroupé sous quatre axes majeurs en précisant qu'il s'agissait "d'un véritable engagement".

"Repenser les habitudes"

Nouvelle Aquitaine - Le plébiscite ENNJIMI Pour finir, Amador Carreras a pris la parole. L'ancien président de la ligue d'Aquitaine et premier président de la Nouvelle Aquitaine le temps que les élections puissent avoir lieu a tout d'abord une pensée envers les clubs de district de l'ancien ligue Centre Ouest : "je sais que pour certains d'entre vous, c'est la première fois pour vous prenez part à une assemblée générale élective de la ligue, soyez les bienvenus". Il a ensuite présenter le contexte de la fusion des deux ligues et rappelant que ce mariage ne sera pas simple : "200000 licenciés, 1650 clubs, 75 salariés, deux sites de gestion, deux centres techniques sur un territoire qui fait trois fois la Belgique. Je peux vous assurez que vous ne serez pas impactés par les coûts induits par cette fusion. Il faudra repenser les habitudes, une tâche complexe".
Place alors au vote.

La liste Monteil éliminée dès le premier tour

Nouvelle Aquitaine - Le plébiscite ENNJIMI Et la tendance qui se profilait dès le début de cette assemblée générale se confirme : Saïd Ennjimi devance Amador Carreras et Henri Monteil. Il n'est pas loin de passer dès le premier tour.
Saïd Ennjimi est placé premier au terme du premier tour avec 44,72% des suffrages, Henri Monteil 26,38% et Amador Carreras 28,90%. Au second tour, l'arbitre professionnel bat l'ancien président de l'Aquitaine : 63,26% contre 36,74%.
La nouvelle Aquitaine part ainsi avec un président nouveau, estimé plus neutre mais surtout "anti système".
C'est très ému que le nouveau président est revenu devant les micros afin de parler aux clubs : "c'est un moment fort ! Vous m'avez élu et je tiens ma promesse : je vais interrompre ma carrière d'arbitre. Je vous promets aussi qu'il n'y aura que deux mandants. Au bout de huit ans, on n'est pas vieux mais usé dans la fonction. La campagne est désormais terminée". Il proposait aussi des polos violets à tous les battus du jour afin de coopter et de travailler ainsi ensemble. Il a enfin rendu hommage à ses prédécesseurs qui sont aussi ses adversaires battus.

Marie-Laure Julian

* Les clubs dispose du nombre de voix en fonction du nombre de licenciés :
De 1 licence à 50 licences : 1 voix
De 51 licences à 100 licences : 3 voix
De 101 licences à 150 licences : 5 voix
De 151 licences à 200 licences : 7 voix
À partir de 201 licences et plus : 10 voix


Nouvelle Aquitaine - Le plébiscite ENNJIMI

La liste élue

Nouvelle Aquitaine - Le plébiscite ENNJIMI

Commentaires

CALENDRIER - HEURE